CAROLINE
PERON

Diplômée des Arts Décoratifs de Paris en section « image imprimée », Caroline Péron est illustratrice. Elle aime observer, comprendre et saisir les formes qui l’entourent. Sensible aux couleurs et aux ambiances estivales, elle dessine principalement des paysages végétaux traversés par la lumière. Sa technique de prédilection est le crayon de couleur mais aussi la peinture pour des projets à grande échelle. La place des personnages joue un rôle essentiel dans son travail car ils apportent le vivant et favorisent l’identification du spectateur à la scène représentée.

Projet Hiraeth

LA RIVIÈRE

2021

Acrylique et pigments sur carton gris épais

Marguerite Piard (diplômée des Beaux-Arts de Paris) et Caroline Peron (diplômée des Arts Décoratifs de Paris) se sont rencontrées au début de leurs études d’art.  De cette rencontre est née une amitié profonde et de nombreuses discussions sur leurs aspirations artistiques réciproques. La peinture de Marguerite pose un regard bienveillant et engagé sur le corps féminin,  Caroline s’intéresse à travers le dessin et l’illustration aux paysages végétaux et la sérénité qu’ils véhiculent. Cette exposition était également l’occasion de mettre à l’œuvre un travail à quatre mains à grande échelle.

Ce projet s’apparente à une fresque en pièces détachées. À la manière d’un puzzle, il est une construction d’un univers utopique imaginé par les deux artistes.  Il peut être associé au regret des ambiances languissantes propres à l’été dont on ne prend réellement conscience de la douceur que lorsqu’elles sont passées. Peuplé exclusivement de personnages féminins, ce lieu évoque un espace sécurisant et apaisé où aucun regard pervers ou voyeur ne vient les troubler. Mais dans la nature, ce « safe space » a-t-il déjà vraiment existé? Le représenter par la fiction nous invite à nous questionner sur la nécessité et les bienfaits de tels espaces dons nos sociétés.

La réalisation de cette fresque a pris plusieurs mois, à raison de multiples rencontres de travail. Ce fut l’occasion pour Caroline et Marguerite de s’apporter mutuellement dans la technique picturale mais également de célébrer leur amitié par le récit de leur souvenirs, et leur écoute mutuelle.

Advocating for
women and
gender minorities
through art